Côté Santé

J’ai le nez et la bouche secs avec mon CPAP !

Vous avez l’impression d’avoir du sable dans la bouche au réveil ? Vous avez du sang dans votre mouchoir le matin ? Vous décoller la langue du palais est votre premier exercice de la journée ?
Vous souffrez probablement de sècheresse buccale et/ou nasale. Ces sensations désagréables peuvent être le résultat de plusieurs facteurs. Voici une liste des 7 causes possibles :
1. Votre CPAP n’inclut pas d’humidificateur
2. Le degré d’humidité réglé sur votre appareil CPAP est trop bas
3. Votre bouche ouvre pendant la nuit, même si vous avez un masque nasal ou narinaire
4. Il y a des fuites d’air autour de votre masque
5. Vous ne pouvez pas monter le degré d’humidité suffisamment, sinon il y a de l’eau qui s’accumule dans la tubulure
6. Vous prenez une médication pouvant causer une sècheresse des muqueuses
7. Vous êtes aux prises avec une congestion nasale

L’appareil CPAP doit produire une pression d’air positive, afin de prévenir une trop grande relaxation musculaire à l’origine des apnées. Nos muqueuses nasales ont besoin d’une bonne humidification afin de fonctionner correctement, et le fait d’avoir une poussée d’air sec toute la nuit peut faire en sorte que nos muqueuses s’assèchent. L’assèchement des muqueuses crée de l’inflammation et bloque notre nez, nous amenant à ouvrir la bouche, qui s’assèche à son tour. Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres à la sècheresse.

Nous savons tous que nos hivers sont froids et secs, il est donc plus courant de souffrir de sècheresse durant cette période. Ainsi, il est normal de devoir augmenter le degré d’humidité de notre appareil durant l’hiver.

Si votre masque n’a pas une très bonne étanchéité, cela provoquera des fuites qui peuvent assécher la bouche, et par conséquent, utiliser une plus grande quantité d’eau dans votre réservoir. Pour éviter ce problème, il est conseillé de changer votre masque annuellement.

Vous augmentez votre degré d’humidité et vous avez l’impression de recevoir une douche nasale chaque nuit ?
Ce problème ne devrait pas se présenter si vous avez une tubulure chauffante. Toutefois, si vous avez un ancien modèle de CPAP/BiPAP avec une tubulure non chauffante, il pourrait être intéressant de vous procurer une housse pour recouvrir votre tubulure et ainsi empêcher la condensation.

Si vous prenez plusieurs médicaments, consultez votre pharmacien afin qu’il détermine si votre sècheresse est attribuable à l’un d’eux. Une mentonnière peut également être utilisée pour maintenir la bouche fermée. Plusieurs modèles sont disponibles pour optimiser votre confort.
De plus, des comprimés ou des atomiseurs buccaux sont disponibles en pharmacie et permettent d’augmenter la production de salive.
Si vous êtes aux prises avec une congestion nasale, il est important d’identifier la cause. L’utilisation d’une solution saline et d’un corticostéroïde en inhalation, combinée à des bandes autocollantes sur le nez (Breath Right), peut aider.

Peu importe vos inconforts, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes là pour vous aider à trouver des solutions !

Info